Je bidouille une télécommande industrielle Mitutoyo 1/3

J’ai acquis une télécommande pour machine industrielle. Heureux de cette acquisition, je m’imaginais, à peine l’objet de mon bonheur en main, faire des merveilles … Piloter des drones, des voitures RC et autres applications que mon imagination n’eut le temps de percevoir.




Une fois l’euphorie passée, je me retrouve tête à tête avec ceci :

telecommande-mitutoyo

Si tout comme moi, vous êtes ému jusqu’aux larmes en voyant cet objet … non je plaisante, séchez vos larmes !

Analysons ensemble, on a deux joystick, un arrêt d’urgence, un potentiomètre, un afficheur et des touches numériques. Tout ça dans un boîtier large et un câble électrique qui en sort.

Ouvrons le boîtier pour voir :

Intérieur boitier joystick

Donc, on retrouve les connecteurs des composants cités précédemment, la carte électronique qui regroupe les touches, l’afficheur, l’AU et le potentiomètre.

Des nappes vont de cette carte vers une carte principale qui traite toutes les informations et les transferts à l’ordinateur.

C’est là que mes problèmes commencent. En effet, je me vois dans l’impossibilité de récupérer les infos sortant par le câble, n’ayant pas les connaissances pour exploiter ces protocole de communication.

Ce qui me pousse à exploiter le potentiel de ce boitier avec un Arduino. En gros, récupérer tout les signaux possibles et les traiter dans l’arduino. A priori, les touches et l’afficheur sont hors de portée, à mon humble connaissance.

Au prochain article, je réfléchirai à comment marier l’Arduino et ce charmant boîtier.

Vu boitier avec joysticks

Bonne bidouille.

 

 

Laisser un commentaire